www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : ACTIONS 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
11 février 2013

Droit de réponse au Télégramme

La FSU, machine à dire non ?

Monsieur Hamon, dans le souci de faire un article accrocheur en mettant à l’index « ces nantis d’enseignants » a oublié la plus simple règle journalistique qui consiste avant d’écrire à vérifier ses informations.

L’article paru ce dimanche dans la chronique « Courant d’ère » montre une ignorance du fonctionnement et du positionnement syndical enseignant.

Seul un syndicat, composante premier degré de la FSU, le SNUipp appelle les enseignants à la grève, dans le cadre d’intersyndicales départementales.

Le positionnement de Mr Hamon faisant de la FSU dans son ensemble la cible unique d’attaques mensongères interroge.

Les positions du SNUipp sont largement expliquées sur ses sites nationaux ou départementaux, je n’y reviendrai donc pas.

J’invite Monsieur Hamon -et donc les lecteurs du Télégramme- à en prendre connaissance.

Mais Monsieur Hamon a préféré semble-t-il choisir la voie du brûlot et tromper ses lecteurs. On aurait attendu mieux.

Il aurait pu en faisant son véritable travail découvrir un syndicalisme combattif et progressiste loin d’autres syndicats enseignants résolument corporatistes mais heureusement minoritaires.

N’en déplaise à Monsieur Hamon, le SNUipp-FSU est un syndicat soucieux de la réussite des élèves et résolument engagé dans le changement.

C’est pour ne pas rater le coche de ce changement que les enseignants du SNUipp-FSU seront dans la rue le 12 février.

 

15 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.