www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : BILINGUE 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
20 juin 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE FSU BRETAGNE LANGUES REGIONALES : UNE AVANCEE NOTABLE DANS LA LOI DE PROGRAMMATION... A CONFIRMER DANS LES FAITS

Après bien des vicissitudes au cours le la navette parlementaire, les langues régionales voient leur place confortée dans le texte de loi d’orientation et de programmation sur la refondation de l’’École adopté en 2ème lecture par l’Assemblée nationale le 5 juin. Depuis la Loi Deixonne de 1951, le Ministère de l’Education Nationale n’avait traité la question des langues régionales que par circulaires ou arrêtés ; la Loi de 2005 n’en faisant mention que dans le cadre de conventions signées avec les régions. Cette fois, l’inscription dans la loi des enseignements de et en langues régionales doit permettre leur sécurisation juridique face aux obstacles trop souvent rencontrés sur le terrain.

Pour la FSU Bretagne, cet acte législatif est un signal positif de cadrage juridique des langues régionales au niveau national. Elle sera cependant vigilante à l’écriture des circulaires d’application du texte, en particulier concernant la place des langues régionales au regard de la volonté affichée de développement précoce des langues, ou encore l’inscription des enfants des communes extérieures n’ayant pas de classes bilingues. Elle entend en premier lieu que tous les enseignements des langues régionales dans le premier et le second degrés publics (bilingue, enseignement optionnel, enseignement de/ou en langue vivante) soient confortés et garantis dans leurs pratiques.

Au-delà de l’encouragement à l’enseignement de et en langues régionales que porte le texte de loi, la FSU Bretagne attend maintenant des actes concrets dans l’académie de Rennes pour donner une dynamique nouvelle au service public d’Education, seul à même de répondre à la demande des familles et à l’intérêt général : soutien aux filières et aux enseignants, programmation des ouvertures nécessaires, formation et recrutement à hauteur des besoins. Elle regrette à ce titre qu’un seul poste ait été mis au concours supplémentaire "2013-2" du CAPES de breton.

Pour la FSU Bretagne JL Le Guellec Thérèse Jamet-Madec Jacques Brillet Armelle Le Coz JM Cléry Patricia Laborie Evelyne Forcioli

 

8 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.