www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : AIS - ASH  / Nouvelle rubrique 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
17 septembre 2014

CAPD du 13 septembre : quand l’humain fait place au cynisme !

Non les personnels ne doivent pas payer une politique désastreuse de mise en place des rythmes scolaires !

Non personne ne nous fera croire que travailler 79,16% au lieu de 80% c’est dans l’intérêt du service !

Non les enseignants ne sont pas corvéables à merci

Et Oui ils ont le droit au respect de leur personne et de leur famille !

Oui partout où il y aura des petits arrangements entre amis en amont de la CAPD, les élus du personnel SNUipp-FSU interviendront pour que soient respectées les règles.

Les 7 délégués SNUipp-FSU présents (1 SUD, 1 SGEN) de par la diversité de leur fonction ont représenté les intérêts de l’ensemble des personnels, qu’il soient titulaires remplaçants, directeurs, bilingues, ASH, formateurs, adjoint élémentaire ou maternelle.

La représentation permettait également de couvrir un large territoire. C’est ainsi que nous avons pu en début de CAPD rappeler les textes réglementaires qui font que non, contrairement à ce qui avait été dit le matin en CT, les CLIS ne doivent pas accueillir plus de 12 enfants et que la notion de « simultanément » n’existait pas dans les textes. Dont acte. Nous avons redit que quand les personnels sont traités de cette manière, il s’en suit un désamour de la profession, mis en évidence par le sondage Louis Harris commandé par le SNUipp-FSU, qui n’est pas profitable à terme aux enfants.

Les ajustements de rentrée : Le cynisme veut que quand vous êtes victime d’une fermeture au mois de septembre vous soyez replacés dans un poste que vous n’avez pas demandé. Et si effectivement les personnes concernées ont été contactées, ce n’était pas pour les consulter vraiment, mais pour leur dire « contentez vous de ce qu’on vous propose car vous pourriez vous trouver à l’autre bout du département ! » Nous serons attentifs à ce que ces personnes retrouvent un poste correspondant à leur choix au prochain mouvement.

Les temps partiels : Eternel refrain de l’intérêt du service : à l’heure des quotités fantaisistes voilà un argument qui ne tient plus ! Il vaudrait mieux dire tout de suite que cela coûte trop cher à notre administration, personne n’est dupe. Comment les collègues pourraient-ils encore respecter une administration qui travestit la vérité et ce toujours à son avantage ?

Les remplaçants non titulaires Le SNUipp-FSU a posé la question des frais de route pour les brigades bilingues : pas d’ISSR quand on n’est pas titulaire ! Connaissant le salaire des suppléants, on ne s’étonnera pas si ces collègues démissionnent !

Les personnels en service partagé : Le SNUipp-FSU n’a cessé de dénoncé la création de TRS, faisant que des collègues se trouvent nommés à titre définitif sur des supports, ou des fractions qu’ils n’ont pas choisis. Avec la mise en place des nouveaux rythmes, on atteint le summum du n’importe quoi !

Nous serons vigilants quant aux modalités de récupération effective des services dépassant les 24 heures hebdomadaires. Une fois de plus nous rappelons que les différents temps 24h hebdo, 108 annualisées sont cloisonnés et ne peuvent être transférés de l’un à l’autre.

PDF - 608.4 ko
récupération des heures

Nous avons également dénoncé la mise en place par les IEN de tableaux que les enseignants doivent remplir eux-mêmes ! Depuis quand est-ce aux « agents » de faire la preuve de la manière dont ils sont employés par leur employeur qui en passant leur impose et la quotité et l’emploi du temps ? On marche sur la tête !

Là aussi plus que jamais le SNUipp-FSU sera vigilant car si nous avons bien senti , la reprise en main par les IEN des circonscriptions, celle-ci ne peut se faire au mépris des règles générales et parce que « tel est mon bon vouloir » !

C’est le cas lors de la mise en place des APC : les équipes doivent pouvoir avoir le choix de leur organisation. C’est à l’IEN de prouver pourquoi ces choix sont (éventuellement !) inadéquats.

Pour autant nous avons acté favorablement les modalités de récupération car apportant des garanties que le SNUipp-FSU avaient demandées : récupération uniquement des heures « en plus », récupération à chaque période scolaire, récupération de temps classe sur du temps classe, mise en place d’un bilan d’étape courant janvier.

en pj la déclaration du SNUipp-FSU

 

34 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.