www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : ACTUALITES  / Actualités 2017-2018 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
15 décembre 2017

Lettre ouverte à la DASEN

Face à la difficulté à faire entendre le malaise grandissant chez les enseignants du Finistère à notre hiérarchie, le SNUipp-FSU du Finistère écrit une lettre ouverte à la DASEN

Madame la Directrice Académique,

Depuis l’année passée, nous nous sommes rencontrés à plusieurs reprises au sujet du mal-être des enseignants de notre département. A ce jour, malgré nos alertes, nous ne constatons aucune amélioration des conditions de travail de nos collègues. Au contraire, les droits les plus élémentaires des personnes ne sont plus respectés : le droit de concilier vie de famille et vie professionnelle grâce au travail à mi-temps est restreint, la possibilité de se faire soigner sans retrait de salaire est limitée, la possibilité de pouvoir accompagner sa famille dans le deuil est réduite. Cela met en péril l’équilibre personnel de nos collègues, ces agents, comme vous les nommez, qui jour après jour et année après année, ont, chevillée au corps, la volonté de faire réussir leurs élèves. La gestion des personnels s’est totalement déshumanisée.

La situation générale de l’école et de ses professeurs se dégrade. Les agressions par les parents se multiplient (agressions physiques, insultes réelles ou sur les réseaux sociaux…), les élèves violents pour lesquels aucune solution n’est proposée sont leur quotidien. Les enseignants sont désarmés face à cette violence. Ils ne sont pas formés à la gérer et vous ne leur en donnez pas les moyens. Face à cette violence, la réponse de notre hiérarchie n’est pas à la hauteur ! Il n’est pas rare que, confronté à une difficulté avec une famille, un enseignant soit déplacé, une équipe remise en cause. Face à cette défiance de la hiérarchie, les enseignants en souffrance finissent par se taire, se disant que ce sont eux qui seront pénalisés.

Ce malaise, vous refusez de le voir, alors que plusieurs fois, les limites du supportable ont été franchies !

Les enseignants de votre département sont dévoués à leurs élèves, ils attendent de leur hiérarchie le soutien qui leur est dû dans le cadre de leur fonction.

Madame l’IA DASEN, il y a urgence à prendre la mesure de la détresse de nos collègues qui se généralise.

 

40 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.