www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
15 avril 2020

CTSD "carte scolaire" du 15 avril 2020

Le compte rendu du CTSD de carte scolaire. Suite à nos interventions, le 3ème poste UPE2A de Brest est maintenu et Plobannalec ouvre un demi poste complémentaire. Info mouvement : la circulaire mouvement sera mise en ligne sur Toutatice vendredi 17 avril et le serveur devrait ouvrir le 4 mai.

Notre déclaration préalable : Madame la Directrice Académique, mesdames messieurs,

Nous naviguons dans l’inconnu. C’est le sentiment de tous depuis quatre semaines, et notre président vient enfin de commencer à l’admettre. Cela fait quatre semaines que les enseignants s’adaptent au mieux à une continuité pédagogique dématérialisée, qu’ils financent sur leurs propres moyens (matériel, connexions internet, forfait téléphone...), bien souvent avec leurs propres enfants à gérer, et parfois pire : seul.e.s. Certain.e.s sont en détresse psychique, dans un cas comme dans l’autre. Ce n’est pas assez dit. Cela fait quatre semaines que des collègues volontaires assurent les permanences pour accueillir les enfants des professions, de plus en plus nombreuses, qui en ont besoin et sont indispensables pour faire face à cette crise sanitaire. Trois semaines sans masques, souvent sans gel hydroalcoolique, avec des consignes intenables et vos services répondent que les gestes barrière suffisent. Hypocrisie. Puis les masques arrivent, et sont indispensables. Hypocrisie. Madame la directrice, les enseignants réfléchissent, et il arrive trop souvent que certains l’oublient. Ils en ont l’habitude et font avec, trouvant des contreparties au quotidien dans leur classe. Mais la situation actuelle a largement dépassé les bornes de ce mépris routinier. Le gouvernement et l’administration n’ont de cesse de construire le discours où ils ne sont jamais responsables de rien, au point de marcher sur la tête et de dire tout et son contraire. Pour cacher la réalité ? Non, juste pour en faire un tabou insupportable et se cacher derrière. Hypocrisie.

Nous prenons acte de la dotation complémentaire en postes accordée par le ministère pour la rentrée prochaine afin qu’aucune fermeture de classe n’ait lieu dans les communes de moins de 5 000 habitants sans l’accord du maire et que le taux d’encadrement puisse être amélioré. Si l’on ne peut que se réjouir des 18 postes complémentaires pour notre département, nous n’acceptons pas plus qu’hier les retraits de postes. Encore et toujours la FSU rappelle ses revendications : pas de classe à plus de 25 , 20 en REP et en maternelle, 15 en TPS.

Certes, ce coup de pouce budgétaire facilitera partiellement la préparation de la prochaine rentrée scolaire dans notre département, mais il ne peut résoudre toutes les inégalités. Par contre, il démontre que « l’argent magique » existe, que c’est une question de choix ! Cet élan doit s’amplifier et s’inscrire dans une démarche d’amélioration durable pour le service public d’éducation. 

Consultation sur le redécoupage de la circonscription de Quimper Ville. Cette circonscription concerne 2 écoles publiques. Elle a perduré car l’IEN précédente avait des missions complémentaires dans le numérique. Cette IEN étant partie. La circo est vouée à disparaitre pour être rattachée à Quimper Nord.

Dédoublement des GS, CP et CE1

Brest : Ferdinand Buisson, Jean de la Fontaine, Pen ar Stréat -> en contrepartie des fermetures des plus de maitres que de classe.

Analyse du SNUipp-FSU 29 : Les dédoublements ne peuvent pas se faire sur les moyens qui profitent à toute l’école. De plus, beaucoup d’écoles du REP ne bénéficieront d’aucun moyen supplémentaire. Selon l’IA 12 postes auraient été nécessaires pour permettre tous les dédoublements. Les dédoublements de GS sont retardés d’un an quand ce n’est pas possible de les mettre en place sans dotation.

Propositions d’ouvertures :

Monolingue
- Brest : Guérin, Louise Michel, Vauban

Bilingue
- Brest : Simone Veil
- Guipavas : Louis Pergaud
- Loqueffret : Raymond Rannou

Intervention du SNUipp-FSU : Demande d’ouverture d’un demi poste à Plobannalec, à l’Ile Tudy en monolingue, à Plonéour Menez bilingue. L’ouverture d’une Ulis sur le secteur de Douarnenez a été évoqué par le SNUipp-FSU 29. Après notre intervention, ouverture d’une 1/2 poste complémentaire à Plobannalec

Propositions de fermetures :

- Brest : Sanquer, Jacquard, Jean Macé, Kerichen
- Châteaulin : Marie Curie
- Douarnenez : Victor Hugo
- Landerneau : Le Tourous
- Landivisiau : Rue d’Arvor

Nous sommes intervenus sur toutes les écoles qui nous avait sollicité.

Autres mesures d’ouvertures :

1 poste de CPC, 1 poste de décharge de PEMF, 11 postes de brigades monolingues et 4 postes de brigades bilingues, 3 (6 x 0,5) décharges PIAL, 0,5 poste de Psy EDA et transfert d’un demi poste UPE2A de Morlaix Gambetta vers Châteauneuf-du-Faou.

Autres mesures de fermetures :

Projet : 15 postes de TRS "ordinaires", 3 TRS ASH, 3 PDMQDC, 1 ULIS (Ecole république à Carhaix), 1 poste UPE2A à Brest, 2 x 0,5 postes d’itinérants langue.

Intervention du SNUipp-FSU : Les fermetures des UPE2A ne sont pas acceptables. Gambetta à Morlaix a des besoin sur ce poste. A Brest, c’est plus de 50 élèves suivis sur 5 écoles. 17 écoles ont des besoins ! L’échange a été long et véhément. On a essayé de nous expliquer en long en large et en travers comment la fermeture de Brest permettra de mieux travailler. Evidemment nous n’avons pas pu arriver à un accord.

Suite à notre intervention, le 3ème poste d’UPE2A est maintenu !

Transformations :

postes de CPC EPS en CPC sans spécialité

"Transformations" de postes monolingues en bilingues :
- Plourin-les-Morlaix, maternelle Martin Luther King
- Brest, Queliverzan
- Plouguerneau, Le Petit Prince

Intervention du SNUipp-FSU : utiliser le terme de transformation dans le cadre des postes mono/bi est un abus de langage. Ce jeu de fermeture/ ouverture en parallèle n’est pas acceptable pour nous car il crée une concurrence entre les deux filières. Le SNUipp-FSU revendique une dotation spécifique pour le bilingue qui permettra d’éviter ce genre de situation.

Vote : 6 abstentions (5 FSU, 1 SGEN), 3 contre (FO, SUD, CGT), 1 refus de vote (SGEN).

La FSU s’est abstenu (contrairement à son habitude de s’opposer à la carte scolaire), car elle a voulu acter les évolutions accordées, tant au niveau national (la dotation complémentaire) qu’au niveau départemental (maintien du poste UPE2A de Brest, 1/2 poste de Plobannalec). Pour autant, ce n’est pas un accord avec la carte scolaire dans sa globalité (cf nos réflexions dans le cours de l’article)

Questions diverses : Quid du mouvement ? La circulaire mouvement sera mise en ligne sur Toutatice vendredi 17 avril et le serveur devrait ouvrir le 4 mai.

 

62 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.