www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : DEBUT DE CARRIERE  / Etudiants 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
26 novembre 2009

Une motion unitaire du conseil des maîtres


Plus la réforme des enseignants prend forme pour la prochaine année scolaire, plus la profession peut découvrir la volonté ministérielle de détruire la formation professionnelle des futurs enseignants

Les étudiants en première année de master se verraient proposer des stages en responsabilité sans véritable formation professionnelle. Est-ce acceptable ?

De plus, l’on voit bien que ces étudiants compenseraient les insuffisances du budget (décharges de direction, remplacement, formation continue...).

Communiqué de presse du SNUipp-FSU

C’est comme si on voulait former des médecins… sans les préparer à soigner leurs patients ! C’est pourtant le principe que voudraient adopter les ministres de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur. Sous prétexte d’anticiper la reconversion des étudiants qui échoueraient aux concours, ils font le choix de sacrifier la formation professionnelle des futurs enseignants.

En effet, la sélection des étudiants s’effectuera sur les aspects disciplinaires, ignorant la connaissance du développement de l’enfant, les dimensions didactiques et pédagogiques sur les savoirs à enseigner et les pratiques professionnelles.

De plus le ministère de l’Enseignement supérieur abandonne la conception de masters « métiers de la formation et des ressources humaines » capables de répondre aux besoins de recrutement de professeurs des écoles polyvalents, au profit du maintien des seuls masters disciplinaires. Pour les étudiants faisant le choix de l’enseignement, un simple parcours complémentaire lié à la mise en place des stages ferait office de formation professionnelle.

La référence faite aux IUFM dans la lettre des directeurs de cabinet de Luc Chatel, adressée à la FSU, limite leur rôle à l’organisation et au suivi des stages.

Les choix qui viennent d’être effectués constituent un recul sans précédent sur la formation professionnelle des enseignants, au détriment de la réussite de tous les élèves. Actuellement, les décisions font fi des travaux du groupe technique du premier degré et ne prennent absolument pas en compte les propositions avancées par les organisations syndicales, lors des premières discussions engagées par les ministères.

Le SNUipp réitère l’exigence de retrait de ce projet ainsi que des textes et décrets qui l’accompagnent pour ouvrir de réelles négociations sur une toute autre réforme de la formation et du recrutement des enseignants. Il propose à l’ensemble des organisations syndicales la tenue d’une journée d’action en faveur de la formation des enseignants.

Paris, le 24 novembre 2009

Votez et faites voter la motion commune SE - SGEN - SNUipp

 

28 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.