www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
29 avril 2010

Sauvons les CLIS !

La fermeture de 3 CLIS décidée pas l’IA n’est pas acceptée par les parents des enfants intégrés. Une logique comptable ne peut être la seule variable pour les enfants en grande difficulté.

Les parents de CLIS ne se laissent pas faire.

Ainsi, à l’école de Kerjestin, en ZEP, à Quimper, les parents occupent l’école depuis la rentrée des vacances de printemps et demandent en vain pour le moment à être reçus par l’Inspectrice d’Académie.

Nous avons pu constater une mobilisation digne au service des enfants les plus fragiles qui sont déstabilisés par des mesures arbitraires.

La logique d’intégration ne doit pas consister à terme à remplacer les CLIS et leurs enseignants spécialisés par une intégration dans une classe ordinaire accompagnée par un AVS non formé.Elle ne doit pas non plus imposer aux enfants les plus fragiles un surcroît de fatigue en éloignant toujours plus leur lieu de scolarisation de leur domicile.

Parents, Associations pour les handicapés, élus de la ville de Quimper et syndicats dont le SNUipp ont marqué ce matin en occupant l’école leur attachement à une scolarisation vraiment bénéfique pour les enfants dans des conditions correctes.

Que propose l’IA ?

des réorientations dans certaines CLIS déjà chargées à Quimper ou à Châteauneuf du Faou, ou alors une intégration en milieu ordinaire pour les familles qui ne souhaitent pas le changement d’école.

A Plouzané aussi les parents occupent l’école depuis lundi et sont bien déterminés à continuer leur action. Là aussi, ils sont soutenus par les élus de la ville de Plouzané, par la députée, par la vice présidente du conseil général, par l’ADAPEI, par les représentants des APE des autres écoles du secteur.Ils ont également demandé une audience à l’IA.

Ces propositions sont rejetées par les familles et le SNUIpp réitère encore sa demande de l’IA de sursoir à ces fermetures de classe. A Plouzané ou à Brest, la mobilisation doit aussi montrer qu’une politique d’intégration n’est pas la destruction des dispositifs qui fonctionnent !

A Quimper, comme à Plouzané, comme sans doute toutes les CLIS, l’IA prend en compte les départs d’élèves mais oublie les arrivées possibles et même quasi certaines. ( A quand les prévisions d’effectifs élémentaires qui prendront en compte les départs de CM2 et qui oublieront les rentrées de GS ?)

Partout, les parents d’élèves et les enseignants des écoles concernées pourront compter sur le soutien actif du SNUipp.

 

53 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.