www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 mai 2010

Fermetures d’écoles à Brest : Qui veut tuer son chien ...

historique d’une mise à mort

La semaine précédant les vacances de printemps, la mairie de Brest annonçait son intention de fermer les écoles maternelles Levot, Valy Hir et Madeleine Porquet, ce qui représente 7 classes.

Les effectifs de ces écoles n’étaient pas, loin de là scandaleusement bas, sinon, on peut s’en douter, l’inspectrice d’académie aurait proposé des fermetures à la carte scolaire du mois de mars. Ces écoles avaient juste le tort d’être « budgétivores » ou trop vétuste.

Madeleine Porquet, école trop coûteuse parce que là aussi, il n’y avait que 2 classes. A-t-on oublié en mairie les nombreuses heures passées par les enseignants à travailler sur le projet de l’installation d’une crèche aux côtés de l’école maternelle. Oui, là aussi, tous les locaux auraient été utilisés et bien utilisés ! Cette fermeture est d’autant plus incompréhensible que M Porquet est une école récente, fonctionnelle et agréable à vivre,

Levot école trop coûteuse parce qu’il faut chauffer de nombreux bâtiments pour « seulement » 2 classes. Rappelons tout de même qu’une école maternelle de 2 classes utilise bien plus de 2 locaux, qu’il y a aussi des ateliers, une salle d’évolution, une ou des salles de repos. Rappelons aussi que les locaux n’étaient pas chauffés uniquement pour l’école mais aussi pour des services municipaux et des associations qui sont logés dans les mêmes bâtiments.

Le Valy Hir, école vétuste. On veut bien l’entendre mais on le savait depuis longtemps et l’urgence n’est pas telle qu’il faut fermer dans la minute !

Nous voulons bien entendre certains arguments, nous ne sommes pas complètement bornés et sommes prêts à nous mettre autour d’une table avec tous les partenaires pour débattre et envisager l’une nouvelle organisation du tissu scolaire à Brest, mais nous trouvons insupportable le manque de concertation et le passage en force de la mairie de Brest ( ces pratiques sont dignes de Sarkozy et de son équipe). Nous demandons seulement un moratoire d’une année pour ne pas mettre parents d’élèves et enseignants dans l’embarras à la rentrée prochaine.

Monsieur le maire de Brest a donc mis à l’ordre du jour du conseil municipal du 4 mai la proposition de fermeture. Dans l’urgence, le SNUipp a rencontré des élus communistes et de Brest Nouvelle Citoyenneté avant le conseil municipal. Nous avons également obtenu de pouvoir lire une déclaration au cours du conseil. Tout cela pour rien, les élus de la majorité municipale ont tous voté la proposition du maire et de son adjoint aux affaires scolaires après avoir essayé laborieusement de défendre l’indéfendable.

 

53 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.