www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : DEBUT DE CARRIERE 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
22 décembre 2010

PES, M1, M2 : cékwaça ?

Quelques explications pour s’y retrouver dans la formation des enseignants, version 2010

M1 :

C’est la première année du master « professorat des écoles et métiers de l’enseignement » L’enseignement est dispensé comme à la fac en quatre semestres (S7, S8, S9, S10) avec des cours magistraux, des TP, des TD et des stages, répartis comme suit : S7 : 12 h d’observation + 12 h IPEA (anciennement : Initiation à la Pratique Professionnelle ) S8 : 54 h de pratique accompagnée dans les classes des MAT (Maîtres d’Accueil Temporaire) S9 : 27 h de pratique accompagnée dans les classes des MAT S10 : 81 h en responsabilité (où ?)

Ces stages semblent être un vrai casse-tête à organiser, ils doivent être rémunérés mais l’enveloppe budgétaire n’existe pas ! De plus, il n’y aurait pas assez de MAT pour accueillir les étudiants. Et enfin, quid des collègues qui devront laisser leur classe ? Iront-ils en formation continue bidon comme l’an dernier ?

Si toutes les disciplines de l’école sont abordées, cette première année a pour but de préparer les étudiants aux épreuves du concours de recrutement des PE qui auront lieu dès le début du M2. Pour cette année encore, les cours ont lieu à l’IUFM de Brest et Quimper Si les UE (unités d’enseignement) dispensées en M1 sont validées, l’étudiant peut passer en M2, sinon, il peut redoubler.

M2 :

C’est donc la deuxième année du master. C’est le même fonctionnement qu’en M1 sauf que les épreuves d’admissibilité du concours ont lieu en octobre. Si l’étudiant est admissible, il poursuit son cursus et doit valider les UE, effectuer ses stages et boucler un mémoire professionnel avant de passer les épreuves d’admission en juin. S’il n’est pas admissible, il peut continuer son année de M2, mais ne sera pas prioritaire pour bénéficier des stages. Si l’étudiant est admis, il devient fonctionnaire stagiaire (S) à la rentrée suivante. Il est rémunéré mais ne sera définitivement titularisé qu’à la fin de son année de stagiaire. S’il n’est pas admis, le flou est assez artistique sur les possibilités de redoublement ou de réorientation.

PES :

Ce sont les stagiaires. Ils ont eu le concours et sont, de la rentrée à la Toussaint, en formation dans les classes des Instituteurs Maîtres Formateurs. Après la Toussaint, ils auront droit à 3 semaines de formation à l’IUFM ( ?) puis seront affectés dans des classes, en remplacement des collègues. Le texte prévoit qu’ils effectuent des remplacements longs, et dans les trois cycles.

Tous les collègues sont donc invités à être malades à partir de décembre !

Cette année les stagiaires sont 38 dans le département du Finistère. Ils sont tutorés par les IMF.

Les PES bilingues :

Il y a 8 stagiaires bilingues à qui on ne propose pas la même offre de formation. Ces petits chanceux ont appris leur lieu d’affectation la veille de la pré-rentrée : ils sont directement en situation d’enseignement en responsabilité dans une classe dès la rentrée. Pour toute formation, ils sont dans une classe avec un MAT tous les lundis. Ils auront 3 semaines de formation académique à Saint Brieuc (quand ? 3 semaines consécutives ?) quelques heures de formation à l’IUFM, le mercredi, et bien entendu, les animations pédagogiques des circonscriptions dans lesquelles ils enseignent.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.