www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 avril 2011

CTPD : Le compte-rendu d’une carte scolaire injuste

La carte scolaire 2011 est dramatique car jamais le Finistère n’a rendu autant de postes au ministère. Le CTPD n’a fait que confirmer la politique de non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux. Joint à l’article un document sur la scolarisation des 2-3ans pour la rentrée 2011 Le CTPD a été marqué par une situation de suppression de postes dans le département sans précédent. Avec 40 postes à rendre au ministère, on ne pouvait espérer de miracle !

Tous les dossiers envoyés au SNUIPP-FSU ont été défendus devant l’Inspecteur d’Académie. En fait, presque toutes les mesures de carte scolaire proposées par l’IA ont requis l’intervention du SNUIPP. Nous remercions les collègues qui nous ont fait confiance pour défendre leur école. Cela explique les 5 heures passées dans ce CTPD pour défendre les situations des écoles.

Quels critères ont marqué les propositions d’ouverture et de fermeture ?

La note de l’IA sur la scolarisation des 2-3ans a conditionné une prise en compte très minorée des enfants de 2-3 ans dans les effectifs envoyés par les écoles ; les 2 ans nés en 2009 mais aussi les 3 ans nés en 2008. Le SNUIPP a dénoncé cette différence entre les prévisions IA et les prévisions des directeurs et directrices.

Plusieurs constats sur les propositions de fermetures

Les 11 écoles maternelles perdant un moyen subissent essentiellement la mise en oeuvre de la politique de non-accueil des 2 ans.

Les grosses écoles primaires issues du regroupement des écoles maternelles et élémentaire subissent de plus l’effet structure qui facilite la récupération de postes sur la moyenne des effectifs globalisés.

Des petites structures sont particulièrement pénalisées parce que leur situation se joue à très peu d’’élèves non pris en compte.

Plus généralement, on a fait remarquer aussi que les enfants nés en 2008 (donc 3 ans !) n’ont pas toujours été pris en compte à la hauteur des prévisions des écoles. Cela remet clairement en cause les conditions de scolarisation en maternelle l’année prochaine.

L’Inspection Académique a indiqué que la situation de pénurie dans le Finistère était liée à un P/E* défavorable notamment par rapport à l’Ille-Et-Vilaine. Notre réseau scolaire serait aussi trop éparpillé et donc l’Inspection Académique aimerait bien des regroupements d’écoles et pas que sur une commune.

Il ne faudra pas attendre mercredi jour du résultat officiel de la carte scolaire de modifications notables dans les choix de l’IA, la réserve de postes étant très faible (3 à 4 postes).

Pour un certain nombre de dossiers que nous avons défendus, il y aura un suivi de l’évolution de la situation en juin avec éventuellement un réajustement lors de la carte scolaire en septembre. Ce ne sera certainement pas à la hauteur des espoirs des écoles en attente d’une mesure.

Nous invitons aussi les collègues à regarder leur dossier personnel sur I-prof qui aurait déjà été modifié en tenant compte de la carte scolaire, ce qui est scandaleux car les instances paritaires, notamment le CDEN de mardi sont bafouées.

Les conséquences de la carte scolaire sur le mouvement

Une réorganisation des circonscriptions va toucher 8 à 9 % des écoles du département. Ces changements de circonscription pourront avoir une incidence à la marge sur les secteurs d’intervention des RASED, la situation des pyschologues scolaires sear examinée plutôt pour 2012.

Les BD Formation Continue vont être versés dans la brigade départementale (bonjour le symbole pour la formation des enseignants) avec les autres titulaires remplaçants. Les collègues concernés seront donc dépossédés puis réaffectés selon les mêmes modalités que les collègues touchés par une mesure de carte scolaire dans une école.

LE SNUIPP-FSU appelle les délégations d’écoles à manifester devant la préfecture où se tient le CDEN aujourd’hui. L’attaque frontale contre la maternelle et les coupes budgétaires pour le département ne peuvent que fragiliser le service public d’éducation.

Les élus du personnel se tiendront à disposition des collègues pour le mouvement avec l’ouverture du serveur dès mercredi après-midi.

* Le P/E indique combien d’enseignants pour 100 élèves compte un département : Le Finistère aurait un P/E de 5,21 ce qui est en dessous de la moyenne nationale.

Document envoyé par l’IA sur la scolarisation des 2-3 ans

Rappel : les 2 ans peuvent être inscrits dans la limite des places disponibles et non un quelconque pourcentage d’enfants de maternelle ou d’un nombre inférieur d’enfants que l’année précédente.

PDF - 70.7 ko
Scolarisation des 2 et 3 ans rentrée 2011

 

25 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.