www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : ACTIONS 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 mai 2011

Une enquête sur la victimation des enseignants

Du 5 mai au 5 juin, tous les enseignants des écoles maternelles et élémentaires sont invités à répondre à une enquête sur le climat des écoles et la victimation des enseignants et directeurs d’école primaire.

Eric Debarbieux et Georges Fotinos pilotent cette enquête réalisée avec le soutien du médiateur de la République et de l’Autonome de solidarité, et le concours des syndicats d’enseignants (SNUipp, Se, Sgen). Un questionnaire en ligne sera disponible pendant un mois et pour cette grande première les initiateurs espèrent le plus grand nombre possible de réponses. Ils insistent sur l’importance de l’opération et attendent un nombre de retours à faire pâlir les instituts de sondage – une enquête grandeur nature et non un travail sur panel.

Les travaux préalables de Georges Fotinos sur le climat des écoles et les conditions de travail, ceux d’Eric Debarbieux avec l’Observatoire national de la violence, trouvent un prolongement avec cette enquête sur le climat et la victimation des enseignants. Trois objectifs principaux sont assignés à cette enquête :

- Mieux connaître l’importance et la diversité de la victimation de professeurs des écoles et des directeurs. Pour l’instant rien ne permet de mesurer cette importance, hormis les remontées des faits judiciarisés. On peut même penser que du côté des victimes, le sentiment de honte est un frein à la connaissance des faits, et du côté des collègues de la victime peut prévaloir la volonté de ne pas voir.

- Mettre en évidence les liens entre le climat d’école et la victimation des personnels. Cela signifie examiner les relations entre collègues, avec les parents, la hiérarchie...mais aussi étudier l’impact de l’implantation géographique.

- Comparer l’évolution du climat des écoles sur les six dernières années et l’état des relations entre les acteurs de la communauté éducative.

Le questionnaire se présente sous forme de questions fermées qui traitent successivement du climat de l’école, des violences verbales ou physiques, des atteintes aux biens et du harcèlement. Comme le disent les auteurs de l’enquête, l’objectif final est « d’apporter des informations précises sur l’existence et l’ampleur de « cette violence à bas bruit » qui affecte la santé des enseignants mais aussi de produire des propositions d’actions ».

remplir l’enquête en ligne

 

31 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.