www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : METIER, CARRIERE ...  / Traitements 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
30 janvier 2012

Feuille de paie : coup de déprime en janvier 2012

Conséquence de la loi de 2010 sur les retraites et d’un nouveau mode de calcul de la CSG et de la CRDS, le salaire net des enseignants des écoles sera inférieur en janvier à ce qu’il était le mois dernier. Échelon par échelon, le détail des pertes

En recevant notre salaire de janvier, nous avons tous eu la désagréable surprise de constater que le « net à payer » est en baisse. Les personnels de l’éducation nationale subissent ainsi une nouvelle baisse de salaire, dictée par la politique d’austérité du gouvernement.

La baisse des traitements résulte de la hausse de divers prélèvements :

1° - A compter du 1er janvier 2012, le taux de retenu pour pension passe de 8,12 % à 8,39 %. C’est la conséquence de la loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites dont l’une des mesures consiste à porter ce taux à 10,55 % en 2020, ce qui représentera, à terme, une ponction moyenne de 65 €.

2° - La loi de financement de la sécurité sociale pour 2012 a réduit le taux de l’abattement des frais professionnels de 3 % à 1,75 %. L’assiette des contributions (CSG et CRDS) sera dès le 1er janvier 2012 assise sur 98,25% du salaire au lieu de 97% auparavant.

3° - Pour les adhérents MGEN, suite à la nouvelle taxe décidée par le gouvernement sur les complémentaires santé, la cotisation est augmentée à compter du 1er janvier 2012.

L’ensemble de ces mesures se traduiront par une baisse du salaire moyen de 10 € entre décembre 2011 et janvier 2012.

Le SNUipp et la FSU dénoncent cette nouvelle attaque contre le pouvoir d’achat des salariés et les plans d’austérité imposés par le gouvernement qui font porter les efforts sur les seuls salariés. Cette hausse des cotisations et contributions au 1er janvier s’inscrit par ailleurs dans un contexte où le pouvoir d’achat des fonctionnaires s’est particulièrement dégradé : la valeur du point d’indice n’a pas évolué depuis le 1er juillet 2010 et les dernières publications de l’INSEE indiquent une hausse des prix de 2,5 % sur un an.

Le SNUipp, avec la FSU, demandent une augmentation de la valeur du point, la compensation des pertes intervenues ces dernières années, une amélioration globale de la grille et des mesures pour que tous les enseignants puissent finir leur carrière à l’indice terminal du corps.

Cliquez ici pour connaître l’évolution des traitements nets entre décembre 2011 et janvier 2012 (hors cotisations MGEN).

 

64 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.