www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Finistère

Vous êtes actuellement : ACTIONS 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
29 mars 2012

Livret Personnel de Compétences : le SNUipp appelle les écoles à ne pas le remplir.

Le SNUipp-FSU demande nationalement l’abandon du livret personnel de compétences et lance une campagne sur ce thème. Cette campagne passe par une information aux familles et une mobilisation collective des équipes d’écoles.

Le SNUipp-FSU demande nationalement l’abandon du livret personnel de compétences et lance une campagne sur ce thème. Cette campagne passe par une information aux familles et une mobilisation collective des équipes d’écoles.

Dans les écoles, un nouveau livret fait progressivement son entrée : le Livret personnel de compétences (LPC). 46 items à renseigner avant la fin de l’année pour les élèves de CE1, 110 pour ceux de CM2, cette nouvelle demande institutionnelle tombée d’en haut a une fois de plus de quoi dérouter les enseignants.

Ce nouveau livret destiné à valider les paliers 1 et 2 d’un socle commun déjà lui même contesté, arrive comme une tâche supplémentaire alors que les enseignants renseignent déjà des livrets scolaires à destination des familles soigneusement et librement élaborés en équipe.

Il arrive aussi dans un contexte où l’ensemble des outils d’évaluation subit des transformations qui en bouleversent le sens, jusque dans l’évaluation des personnels, sur fond de mise en oeuvre d’une politique éducative normative qui accroît les inégalités scolaires, liées aux inégalités sociales.

PDF - 467.9 ko
4p_LPC_Light

Peu à peu, l’évaluation change de nature : la dimension de pilotage du système a pris le pas sur celle relative à la classe. Elle devient même une obsession sans pour autant que les enseignants aient les moyens de faire du travail de qualité : cases à cocher, tableaux « Excel » à remplir, camemberts et ce parfois dès la maternelle. Notre métier se résumerait dorénavant à appliquer des techniques ou autres protocoles sous le contrôle d’indicateurs douteux.

Le SNUipp-FSU appelle les équipes enseignantes à ne pas renseigner le LPC. Il faut en finir avec cette évaluation incessante qui se substitue au temps nécessaire pour les apprentissages. Il est urgent de revenir à des principes simples et lisibles en matière d’évaluation des élèves.

 

54 visiteurs en ce moment

*Top

71, Rue Jacques le Viol 29 000 QUIMPER Tel :02 98 53 76 77 email : snu29@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Finistère, tous droits réservés.